Contact

6, rue Bara Lyon 3ème

Tél : 04.37.91.25.10

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bol de semoule le vendredi 30 novembre 2018 pour l'ensemble de la communauté éducative, élèves, personnels, parents. Inscriptions à l'école, au collège, au lycée.
 

 

                                                                                                                                                          

SANTE :

Les élè­ves vien­nent au Ly­cée en état de sui­vre les cours.
Lors­qu'un élè­ve est ma­lade et ne peut se ren­dre au Ly­cée, les Pa­rents si­gna­lent sans dé­lai son ab­sen­ce au Tél : 04 37 91 25 10
(fax : 04 37 91 25 19  ou e-mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ).
Le C.P.E et les En­sei­gnants sont in­for­més.
A son re­tour, l'élè­ve pré­sen­te sys­té­ma­ti­que­ment au C.P.E (et aux En­sei­gnants qui le lui de­man­dent) son Car­net de Cor­res­pon­dan­ce por­tant le mo­tif de son ab­sen­ce.
                                                                                                                                         
Lors­qu'un élè­ve est ma­lade en clas­se, la Fa­mille est pré­ve­nue par l'ad­mi­nis­tra­tion du­ Ly­cée et prend ses dis­po­si­tions pour ve­nir le cher­cher.
En au­cun cas un élè­ve ne peut ap­pe­ler di­rec­te­ment ses Pa­rents à par­tir de son por­ta­ble et quit­ter le Ly­cée.
Tout dé­part du Ly­cée en cours de jour­née sup­po­se pré­a­la­ble­ment l'ac­cord de l'ad­mi­nis­tra­tion du Ly­cée (cf. Règlement du Lycée).
A l'in­fir­me­rie du Ly­cée, au­cun mé­di­ca­ment ne peut être ad­mi­nis­tré à un élè­ve, sauf dans le cas d'une mal­a­die né­ces­si­tant une pri­se mé­di­ca­men­teu­se im­pé­ra­ti­ve pour la­quel­le la Fa­mille a, d'une part four­ni le mé­di­ca­ment, et d'au­tre part in­for­mé le Ly­cée. Le rô­le de l'in­fir­me­rie est ici d'ap­por­ter un ca­dre adé­quat et des condi­tions d'hy­giè­ne ou de confort.
Lors­qu'un élè­ve est fa­ti­gué ou ma­lade au Ly­cée, il ne peut prendre qu'un "mé­di­ca­ment de ty­pe or­di­nai­re" et évi­dem­ment non dé­li­vré sur or­don­nan­ce, tel ef­fe­ral­gan ou autre (si en­co­re l'élè­ve n'y est pas al­ler­gi­que ! )...
IMPORTANT : bien indiquer en page 25 du Carnet de correspondance les médicaments que peut prendre votre fils/fille (déclaration des familles).

L'in­fir­me­rie du Ly­cée n'est pas un cen­tre de soins mais un lieu d'UR­GEN­CE où doit s'ap­pré­cier le "be­soin en soins" pour orien­ter le ma­lade (ou l'ac­ci­den­té) vers les struc­tures sus­cep­ti­bles d'ef­fec­tuer les soins né­ces­sai­res et ha­bi­li­tées à le fai­re.
L'in­fir­me­rie n'est pas non plus un re­fu­ge à l'ac­ti­vi­té sco­lai­re ni un pro­cé­dé pour se sous­trai­re aux exi­gen­ces nor­ma­les d'une sco­la­ri­té. Une fré­quen­ta­tion pé­rio­di­que et pro­lon­gée de l'in­fir­me­rie par les mê­mes élè­ves po­se ques­tion et doit  être por­tée à la connais­san­ce des Fa­milles concer­nées.
Tou­te si­tua­tion par­ti­cu­lière au re­gard de la san­té ap­pel­le une in­for­ma­tion de la Di­rec­tion pour que cel­le-ci puis­se, dans la dis­cré­tion né­ces­sai­re, ar­rê­ter les dis­po­si­tions per­met­tant le cas échéant de fai­re fa­ce à tou­te si­tua­tion.
Pour les élè­ves ayant un pro­blè­me de san­té im­por­tant un pro­to­cole d'in­ter­ven­tion en cas d'ur­gen­ce est éta­bli.

SE­COURS :
                     
                          1 - En cas d'ac­ci­dent sans gra­vi­té, de bles­su­re su­per­fi­ciel­le, l'élè­ve est soi­gné à l'in­fir­me­rie.                        
                          2 - En cas de trau­ma­tis­me ap­pa­rais­sant plus im­por­tant ou de bles­su­re né­ces­si­tant des points de su­ture, la Fa­mille est pré­ve­nue afin qu'el­le vien­ne cher­cher son en­fant pour fai­re pra­ti­quer les soins né­ces­sai­res et fai­re les choix qu'el­le ju­ge op­por­tuns.
                         
3 - En cas d'AC­CI­DENT GRA­VE, le Ly­cée pré­vient les POM­PIERS ou le ser­vi­ce d'UR­GEN­CE ap­pro­prié pour condui­re l'élè­ve ac­com­pa­gné ou non, se­lon le cas, par un adul­te du Ly­cée, au SER­VI­CE des UR­GEN­CES de l'hô­pi­tal Edouard HER­RIOT. La Fa­mille est pré­ve­nue si­mul­ta­né­ment.

Tou­te Fa­mille qui ne sou­hai­te­rait pas l'ap­pli­ca­tion pour son en­fant de l'un ou l'au­tre point du dis­po­si­tif de se­cours dé­crit est priée de le no­ti­fier par écrit à la Di­rec­tion afin de dé­fi­nir la ma­niè­re de pro­cé­der.